Metz : deux jeunes filles exclues de leur collège pour port de la coiffe alsacienne

Share Button




SOCIETE – Deux collégiennes portant la coiffe alsacienne sur les cheveux ont été exclues de leur collège, jeudi 6 novembre, par le conseil de discipline de l’établissement après une tentative de médiation.

Depuis la rentrée, les deux jeunes filles âgées de 12 ans persistaient à se présenter au collège revêtues de leur coiffe alsacienne, un large bonne noir confectionné à partir d’une bande de tissu de plusieurs mètres de longueur que l’on croise pour obtenir un nœud retombant à l’arrière de la tête.

Malgré plusieurs avertissements, les deux jeunes filles ont maintenu leur souhait de porter la coiffe alsacienne, afin « de mettre en avant leur identité alsacienne », selon le Directeur de l’établissement. Il les avait alors informées que leur tenue contrevenait au règlement intérieur du collège restreignant le port des signes régionaux au sein de l’établissement.

Refusant de modifier leur tenue, les deux jeunes filles ont été placées pendant plusieurs jours dans une salle à l’écart des autres élèves tandis qu’une tentative de médiation était engagée entre la Direction de l’établissement, les jeunes filles et leurs familles. Celle-ci n’a pas aboutie à une solution mutuellement satisfaisante et le Conseil de discipline avait été alors saisi.

Maître Gewurst, l’avocat des deux familles, a annoncé qu’il allait contester cette décision auprès de l’Inspection académique. « C’est une décision inacceptable et sans fondement juridique. Le Conseil de discipline a estimé que le port de la coiffe constituait un signe d’appartenance identitaire incompatible avec les valeurs de neutralité du service public. C’est n’importe quoi » s’est offusqué l’avocat.

En cas de maintien de la décision par l’Inspection académique, les familles ont indiqué leur intention de faire appel de cette décision auprès du tribunal administratif, voir de porter plainte pour discrimination et harcèlement.

La décision devrait être rendue dans les prochaines semaines. D’ici là, les deux jeunes filles ne peuvent plus se rendre au collège et sont contraintes de réviser à domicile.

La Rédaction

Crédit photos : tv5monde.com

Share Button

Comments

comments

Leave a Reply