Tomi Mag

Informations et bons plans shopping

Peut on prendre de la caféine en étant enceinte ?

La caféine est une substance qui présente de nombreux avantages pour la santé. Elle se présente sous diverses formes et elle présente des bienfaits. Toutefois, malgré ces avantages, la caféine peut être nocive pour les femmes enceintes et leur fœtus. La prise incontrôlée et abusive de cette substance serait la base de certaines maladies et troubles chez les plus petits. Découvrez ci-dessous les risques encourus par une femme enceinte qui en consomme.

Qu’est-ce que la caféine ?

La caféine est la drogue la plus consommée au monde, que ce soit de manière volontaire ou involontaire. Elle se retrouve dans plusieurs aliments qu’il est possible de consommer naturellement au quotidien. Il s’agit essentiellement du café, du chocolat, du thé et des boissons gazeuses.

Cette substance est très utilisée en raison de ses vertus thérapeutiques. Elle est donc efficace pour soigner les maladies cardiovasculaires, la toux, le rhume et autres. Elle intervient également en cosmétiques grâce à son effet énergisant, antioxydant et amincissant sur l’organisme. Son utilisation est donc bénéfique pour stimuler le cerveau et le système nerveux central. La caféine permet aussi d’améliorer l’humeur et la fonction cérébrale, stimuler le métabolisme et favoriser la perte de poids.

Cependant, des effets contraires peuvent être remarqués chez une femme enceinte. Sa santé ainsi que celle de son bébé sont compromises. Il faut dans ce cas être attentif durant cette période.

Quels sont les effets de la caféine sur la grossesse ?

Durant la grossesse, l’organisme de la femme est beaucoup plus sensible. En raison de ses propriétés psychoactives, la caféine est déconseillé par des sites de référence comme maveritesur.com car elle peut entrainer de la nervosité, d’importants maux de tête et même des brûlures d’estomac.

De plus, la qualité du café peut aussi être un facteur de maladie. En effet, ce dernier peut parfois devenir toxique et augmenter les nausées. L’insomnie, l’agitation, l’hypersensibilité et l’hypertension artérielle peuvent également se révéler.

En dehors de ces effets, la caféine agit parallèlement sur le fœtus si elle est consommée en de fortes doses. Elle traverse rapidement le placenta et peut entrainer une fausse couche. Il est aussi possible que le café occasionne des malformations chez votre enfant. Ainsi, il est possible qu’il développe des maladies cardiovasculaires.

De plus, des molécules psychoactives libérées par cette substance peuvent se fixer sur les molécules cérébrales du bébé. Ces dernières sont indispensables au développement de son cerveau. Ce processus sera alors perturbé entrainant des problèmes d’épilepsie et de mémoire chez l’enfant. Dans le pire des cas, il y a de fortes chances que le bébé soit prématuré ou mort-né. Aussi, il peut arriver que ce dernier développe progressivement le phénomène de l’énurésie nocturne.

Quelques recommandations pour les femmes enceintes

Les effets de la caféine sont en grande partie néfastes, que ce soit pour la mère ou l’enfant. Toutefois, si vous êtes une amatrice de cette substance, il serait préférable d’en consommer moins durant la grossesse. À cet effet, il est recommandé de ne pas dépasser trois tasses de café filtré par jour. Vous devez aussi éviter d’en prendre juste après le repas, car certaines composantes ne favorisent pas l’absorption du calcium et du fer. Vous devez également réduire vos consommations de boissons énergisantes, de chocolat et de boissons gazeuses.

En dehors de la caféine, certaines tisanes sont proscrites aux femmes enceintes :

  • Le séné, la menthe pouliot, l’aloès et la grande camomille parce qu’elles excitent l’utérus
  • La sauge et les ginsengs pour éviter de perturber les hormones
  • Le sassafras, la consoude, les racines de patience.

C’est pour cela qu’il est préférable de consommer des tisanes et de veiller à ne pas dépasser deux ou trois prises par jour. Pour ce faire, vous pouvez concocter des boissons de grossesse à base de zestes d’agrumes, notamment d’oranges. Vous pouvez aussi y associer du gingembre, de la mélisse citronnelle, du cynorrhodon et de la fleur de tilleul.

Cette tisane est cependant interdite aux personnes ayant des troubles ou maladies cardiaques. La consommation de caféine doit également être surveillée durant l’allaitement. Si vous constatez des signes de fatigue chronique et d’indigestion, diminuez vos prises. S’il n’y a pas d’amélioration, demandez l’avis d’un médecin.

En clair, il est conseillé d’éviter de prendre beaucoup de café lorsque vous êtes enceinte. Cela peut avoir des effets négatifs sur vous et votre enfant. Pour cette période sensible pour le coprs féminin, préférez plutôt les infusions, les tisanes et l’eau minérale. N’hésitez pas enfin, à consulter votre médecin pour plus de conseils.

Revenir en haut de page