Emmanuel Macron traverse la Meuse à vive allure sans s’arrêter : « Ce que j’y ai vu m’a effrayé »

Share Button




POLITIQUE – Emmanuel Macron a traversé à très vive allure sans s’arrêter le département de la Meuse hier en expliquant avoir été effrayé par ce qu’il a vu.

En voulant se rendre à Verdun pour un meeting, Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle, a expliqué hier avoir «eu peur» et «paniqué» lorsqu’il a traversé le département de la Meuse au volant de son véhicule. « Ce que j’ai vu là-bas m’a marqué à tout jamais » a-t-il précisé, ému. « Je devais me rendre à un meeting à Verdun, mais j’ai paniqué. J’ai accéléré pour fuir.« 

C’est son équipe de campagne qui l’a retrouvé à 300 km de là, en lieu sûr, près de Strasbourg. En état de choc, l’air grave, Emmanuel a décrit la Meuse comme « une zone géographique sinistrée, d’une tristesse abyssale, le tout au milieu des vaches sous un ciel gris et pluvieux ».

Le candidat à l’élection présidentielle poursuit néanmoins sa campagne et sera présent mercredi soir sur les chaines de télévision pour le grand débat du 3 mai.

La Rédaction

© medias-presse.info

Share Button

Comments

comments

Leave a Reply