68% des alsaciennes font l’amour avec leur coiffe traditionnelle

Share Button




SOCIETE – Qu’on se le dise : les alsaciennes sont attachées à leur région ! 68% d’entre elles avouent conserver la traditionnelle coiffe pendant un rapport sexuel.

Petit retour en arrière. En 1870, l’Alsace devient un Land allemand. Ce rattachement provoquera l’apparition furtive d’une petite cocarde tricolore sur un ruban noir noué autour des cheveux, adaptation d’une coiffe paysanne par les alsaciennes, un signe d’attachement à « une culture locale très développée la distinguant de la germanité d’outre-Rhin »*.

Mais en 2015, qu’est-ce qui pousse une majorité d’alsaciennes a porté cette coiffe traditionnelle pendant l’acte sexuel ? Si l’on en croit un sondage réalisé par l’INSEE, le port de la coiffe révèlerait la nature coquine des alsaciennes. L’étude réalisée en avril 2015 sur 1815 alsaciennes volontaires âgées de 18 à 60 ans démontre que 68% d’entre elles avouent porter la coiffe pendant l’amour. « Pour moi, c’est d’abord le plaisir de me sentir alsacienne, même jusque dans mon lit » confie Suzanne Shift, 37 ans, assistante de direction. « Je la porte toute la journée, je ne sors jamais sans ma coiffe, je la porte même en dormant, ce qui m’arrive tout le temps quand je fais l’amour avec mon mari. »

L’étude démontre également que les femmes qui conservent la coiffe pendant un rapport sexuel le font pour accélérer la jouissance de leur conjoint. Dans un contexte de fortes tensions régionales liées à la réforme territoriale, cela permet de rassurer leur partenaire, la coiffe étant perçue comme un signe distinctif de la culture alsacienne. Deux alsaciens sur trois ne s’en passeraient plus pendant le « coït ».

La coiffe est-elle devenue l’objet de tous les fantasmes ? Peut-être. Le fantasme de l’uniforme ou du costume folklorique est tout en cas une réalité.

En tout état de cause, dans un marché qui représente près de 3 milliards d’euros en France, les Françaises restent les premières acheteuses de lingerie fine en Europe. Un marché juteux ! Plusieurs grandes marques de lingerie ont d’ailleurs confirmé leur intention de proposer des coiffes stylisées et modernisées dans leurs prochaines collections 2016, preuve que l’engouement pour la coiffe dépasse les frontières alsaciennes. Les porte-jarretelles n’ont qu’à bien se tenir !

La Rédaction

Crédits photo : Tomimag ©

*Source : Wikipédia, « culture de l’alsace » – costume traditionnel

L’article vous a plu ? Rejoignez-nous sur facebook et abonnez-vous en un clic !

Share Button

Comments

comments

Leave a Reply