Strasbourg : l’huissier lui saisit sa prothèse de jambe pour les dettes de son ex-conjointe

Share Button




ALSACE – Un homme a eu la surprise de voir sa prothèse de jambe placée sous saisie pour les dettes de son ex-conjointe. L’huissier refuse la mainlevée de la dette.

Sébastien, 41 ans, n’en revient toujours pas. La semaine dernière, alors qu’il rentrait du supermarché, il découvre qu’un huissier s’est introduit chez lui. Ce strasbourgeois d’origine, qui a perdu une jambe dans un accident de moto, a vivement réagi en voyant l’huissier dressait l’inventaire de son mobilier, accompagné d’un serrurier et de deux témoins, comme la loi l’exige. « L’huissier m’a remis un avis disant que tous mes biens, y compris ma prothèse de jambe, étaient placés sous saisie. »

Le problème est que cette saisie concerne une dette contractée par son ex-conjointe, ce que ne comprend pas le quadragénaire. « Dans l’avis, figuraient le détail de la créance de mon ex, pour un total de 35.000 euros de crédits à la consommation, ainsi que l’inventaire complet de tous mes biens, y compris ma prothèse. Ca fait 4 ans que nous sommes séparés, on marche sur la tête ! »

L’homme a contacté un avocat strasbourgeois pour engager une procédure de mainlevée de la saisie.

De son côté, l’huissier n’a pas souhaité faire de commentaires, invoquant le respect du secret professionnel.

La Rédaction

 Crédits photo : © denverpost.com

L’article vous a plu ? Rejoignez-nous sur facebook et abonnez-vous en un clic !

Share Button

Comments

comments

Leave a Reply