Rocco Siffredi sur la future région Alsace Lorraine Champagne Ardennes : « Trop grande ? Rien n’est jamais trop gros »

Share Button




POLITIQUE – La carte des treize nouvelles régions a été adoptée en deuxième lecture à l’Assemblée nationale mercredi soir. La fusion entre les trois régions Alsace, Lorraine et Champagne-Ardennes a été validée après six heures de débats.

A cette occasion, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a défendu les choix de redécoupage des régions au nom de la nécessité de donner aux régions une taille plus importante pour faire face à la concurrence d’autres régions européennes. De leur côté, une poignée d’irréductibles députés alsaciens a tenté de s’opposer jusqu’au bout à la validation de l’article 1er du projet de loi de réforme territoriale qui prévoir la réduction du nombre de régions de 22 à 13 à compter de 2016.

Invité par une radio locale strasbourgeoise pour évoquer sa longue carrière carrière dans le cinéma de charme, Rocco Siffredi s’est exprimé sur le projet de loi qui prévoit la fusion de l’Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardennes. La future méga région s’étendra sur presque 58.000 km2 avec plus de cinq millions d’habitants. A la question « pensez-vous que la nouvelle région sera d’une taille démesurée ? », l’acteur s’est voulu rassurant. « La future région trop grande ? Non, rien n’est jamais trop gros. Vous savez, dans mon métier comme en politique, la taille a toujours son importance. »

Rocco Siffredi s’est également réjoui du vote de l’Assemblée nationale ce jeudi 20 novembre désignant par avance Strasbourg comme capitale de la future grande région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine dans un geste d’apaisement vis-à-vis des élus alsaciens.

La Rédaction

Crédit photos : © greenstyle.it

Share Button

Comments

comments

Leave a Reply