Nancy : elle volait des fleurs dans les cimetières pour les revendre à des vieilles dames

Share Button




FAIT-DIVERS – Une dame de 54 ans a été interpellée par les forces de l’ordre samedi 1er novembre 2014 à Nancy alors qu’elle volait des fleurs déposées par des visiteurs venus se recueillir sur la tombe d’un proche.

Après plusieurs mois d’enquête, la Police a mis la main sur cette voleuse aux pratiques très particulières. Elle avait ses habitudes dans plusieurs cimetières de la métropole nancéienne. Tôt dans la matinée, à l’ouverture des portes des cimetières, les tombes fleuries par des proches la veille étaient des cibles idéales pour cette dame opérant à l’abri des regards indiscrets.

Elle dépouillait sans vergogne les tombes fraîchement décorées et entreposait son butin dans le coffre de sa camionnette garée à l’extérieur de l’enceinte des cimetières.

Interpellée en flagrant délit ce samedi de la Toussaint, elle a reconnu les faits en garde à vue. « Je ne pensais pas que çà pouvait déranger quelqu’un » a-t-elle regretté devant des policiers médusés.

Selon une source proche du dossier, les fleurs volées étaient ensuite revendues sur internet à un réseau de veuves qui s’étaient organisées pour écouler la marchandise dans tout l’Est de la France. Près de 3 tonnes de fleurs auraient été ainsi dérobés et revendus en moins d’un an. Plusieurs interpellations coordonnées ont eu lieu cet après-midi dans des maisons de retraite de Nancy.

Chaque vieille dame impliquée dans le réseau encourt une peine de 15 ans de réclusion criminelle et de 150.000 euros d’amende pour vol en bande organisée et recel.

La Rédaction

Share Button

Comments

comments

Leave a Reply