Metz : 12 enfants en état de choc lors d’un goûter d’anniversaire, le père s’était déguisé en clown

Share Button




DRAME – Une fête d’anniversaire a tourné au drame ce mercredi après-midi dans un appartement situé à Metz (57). Le père de Timéo, jeune garçon qui fêtait son 10ème anniversaire, a provoqué un mouvement de panique générale en se déguisant en clown.

Les faits se sont déroulés vers 15h00 au deuxième étage d’un appartement situé près du centre-ville. Quinze enfants avaient été invités par les parents du garçonnet à l’occasion de son 10ème anniversaire. Au programme de l’après-midi : friandises, jus de fruits, jeux et cadeaux.

Tout avait bien démarré, la fête battait son plein. «J’ai déposé ma fille vers 14h00 en début d’après-midi» nous raconte Frédéric G., père d’une fillette hospitalisée à la suite du drame. «Comme elle s’amusait bien avec ses copains de classe, je l’ai confiée aux parents de Timéo en indiquant que je la récupérerai vers 16h00. Mais j’étais loin de m’imaginer ce qui allait se passer.»

Une psychose nationale, un père déguisé en clown, les enfants pris de panique

C’est au moment de souffler les 10 bougies que le drame s’est produit. Voulant faire une surprise à son fils, le père s’est éclipsé dans une autre pièce pour enfiler un déguisement de clown. La lumière était éteinte, la mère avait disposé dix bougies sur un gâteau au chocolat.

Le jeune garçon s’est empressé de souffler ses dix bougies sous les applaudissements et les rires amusés des autres enfants réunis autour de lui pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. Au moment de rallumer la lumière, les enfants ont découvert un clown, immobile au centre de la pièce. C’était le père de Timéo… mais ils l’ignoraient.

Sept enfants ont immédiatement perdu connaissance à la vue du clown. D’autres se sont mis à crier et sangloter en tentant de se réfugier dans les autres pièces de l’appartement créant un mouvement de panique générale dans la résidence.

Les habitants des appartements voisins ont entendu les cris de panique des enfants à travers les murs et ont alertés les services de secours arrivés rapidement sur les lieux du drame. «J’ai été frappée de stupeur lorsque j’ai vu les allers et venues des ambulances sur le parking. J’ai immédiatement su que quelque chose de grave s’était passé» nous confie Georgette, une voisine, encore sous le choc.

Le bilan est grave mais aurait pu être bien plus lourd : douze enfants ont été transportés en état de choc au Centre Hospitalier.

Le père a été rapidement placé en garde à vue. Selon une source proche du dossier, il devrait être présenté à un magistrat au cours des prochaines heures pour statuer sur son placement sous mandat de dépôt.

La peur des clowns, une psychose qui touche toute la France

Ce drame intervient en pleine psychose sur les clowns alors que des témoignages font état de faux clowns agressifs un peu partout en France. Le phénomène des clowns effrayants, relayé par les réseaux sociaux, a commencé il y a une dizaine de jours dans le nord de la France et touche désormais d’autres régions. Des procédures judiciaires sont en cours, des condamnations ont été prononcées dans le nord et de la France et à Montpellier. Saisi du problème par de nombreux clowns professionnels qui ont fait l’objet de contrôles d’identité au faciès ces derniers jours, le Syndicat National des Clowns de France (SNCF) a réclamé en urgence un moratoire sur le sujet auprès du gouvernement.

La Rédaction.

Share Button

Comments

comments

Leave a Reply