Bastien, le violeur de chevreuils : le parcours chaotique d’un adolescent tourmenté

Share Button




FAIT-DIVERS – Bastien G., 19 ans, a avoué le viol de plusieurs chevreuils depuis le début du mois d’octobre dans le département des Vosges (88). Interpellé vendredi dernier, il vient d’être placé en détention provisoire pour viols aggravés sur animaux sauvages (voir notre édition du 23/11/2014). Retour sur le parcours chaotique de cet adolescent tourmenté.

Bastien est né en 1995 à Remiremont. C’est un enfant timide qui mène une vie solitaire et se passionne pour l’observation de la nature. Son père, François G., est inséminateur dans un centre de reproduction de bovins dans la région de Nancy. Sa mère, Isabelle G., est femme au foyer. Ses proches se souviennent de Bastien comme d’un enfant poli, gentil et affectueux, surtout envers les animaux. Il collectionne des coquillages et pratique le tennis de table.

Mais le gamin timide et discret laisse peu à peu place à un adolescent tourmenté. Même si son goût pour l’observation de la nature et des animaux s’est exprimé très tôt, Bastien est en échec scolaire.

Le médecin psychiatre qui a assisté les forces de l’ordre lors de la garde à vue du jeune homme confie qu’il n’a encore jamais fait face à un profil si singulier. « Lorsqu’il avait 13 ans, ses parents ont divorcé. Un père alcoolique, une mère toxicomane : ils n’étaient pas en état de s’en occuper. Bastien n’a jamais pu construire sa personnalité dans le rapport à l’autre ou à l’autorité.»

Sa grand-mère, Jeannine V., le recueille à l’âge de 15 ans après plusieurs placements en foyer. « Il est venu s’installer chez nous dans notre vieille ferme des Hautes-Vosges. Il s’est tout de suite senti à l’aise au milieu des animaux. Le matin, il donnait à manger aux poules, il participait à la traite des vaches. Il s’était même pris d’affection pour notre truie, « minette », avec qui il passait de longues journées dans les champs perché sur son dos.»

Mais à l’âge de 16 ans, c’est le choc. Bastien, l’adolescent timide et effacé est interpellé pour le viol de plusieurs poules dans une ferme de Remiremont (88). Surpris par le propriétaire, arrêté en flagrant délit, il évoque déjà à l’époque devant les policiers une pulsion incontrôlable d’ordre sexuel. Mais les juges avaient estimé qu’il n’existait pas de charges suffisantes contre lui pour justifier un placement en détention. Un suivi psychiatrique avait toutefois été ordonné. En vain, puisque le jeune homme a de nouveau fait parler de lui avec le viol de plusieurs cervidés à l’automne 2014 sur les hauteurs de La Bresse. Il encourt deux ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende.

La Rédaction

A lire également : Vosges : un jeune homme de 19 ans avoue le viol de plusieurs chevreuils. « J’ai eu une pulsion »

Share Button

Comments

comments