Affaire Grégory : Murielle Bolle avoue aux enquêteurs qu’elle n’est pas une vraie rousse

Share Button




VOSGES – Rebondissement dans l’affaire Grégory : Muriel Bolle, belle-soeur de Bernard Laroche, aurait confié aux enquêteurs qu’elle n’était pas une vraie rousse. L’enquête est relancée.

Muriel Bolle, témoin clé dans l’affaire Grégory en 1984, est en détention provisoire depuis le 29 juin dernier. Cette femme de 48 ans, belle-soeur de Bernard Laroche, qui était alors adolescente au démarrage de l’affaire, s’était rétractée il y a 32 ans après un témoignage accablant dans le cadre du meutre de Grégory Villemin.

Hier, au cours d’une audition, elle aurait avoué aux enquêteurs qu’elle n’était pas une vraie rousse. « On s’en doutait un peu » précise une source proche de l’enquête. Pour le parquet, l’enquête est totalement relancée après ses révélations et les investigations doivent se poursuivre.

Des prélévements ont été effectués et Une expertise médicale devrait être menée dans les prochaines heures, même si on ignore encore quand ses conclusions seront remises au juge. Les avocats de Muriel Bolle déposeront quant à eux lundi une demande de remise en liberté devant la chambre de l’instruction de Dijon.

La Rédaction

Crédits photo : © Reuters / Robert Pratta

L’article vous a plu ? Rejoignez-nous sur facebook et abonnez-vous en un clic !

Share Button

Comments

comments

Leave a Reply