Affaire Grégory : la lecture des carnets secrets du juge Simon confirme qu’il ne savait pas dessiner

Share Button




VOSGES – Le magistrat qui avait repris le dossier après le juge Lambert dans l’affaire Grégory a écrit des carnets intimes. La lecture de ses notes confirme qu’il ne savait absolument pas dessiner.

Maurice Simon est le magistrat qui avait succédé à Jean-Michel Lambert, dit « le petit juge », qui s’est suicidé le 11 juillet dernier. Il avait repris à zéro l’affaire Grégory. Tout au long des années d’enquête jusqu’en 1990, le juge Simon a tenu des carnets intimes, mélanges de notes de travail et de réflexions personnelles assortis de nombreux croquis.

L’Est Républicain a eu accès aux documents en exclusivité et en a dévoilé certains extraits.

Cinq carnets, 180 pages au total qui confirment que le magistrat ne savait absolument pas dessiner. Des traits irréguliers, des bonhommes approximatifs, une association imparfaite des couleurs et des tons. « C’est vrai qu’il dessinait comme un pied mais pourtant il avait pris des cours particuliers » confirme l’un de ses proches.

Le juge Simon a été victime d’un infarctus en janvier 1990. Ses notes ont été rajoutées au dossier en 2016.

La Rédaction

Crédits photo : © archives AFP

L’article vous a plu ? Rejoignez-nous sur facebook et abonnez-vous en un clic !

Share Button

Comments

comments

Leave a Reply